« Armies of Empire »

« Armies of Empire. The 9th Australian and 50th British Divisions in battle 1939-1945 », Adrian Converse, Cambridge, 2011, 347 pages

Ce livre se propose une étude comparée de deux formations différentes des forces du Commonwealth pendant la Seconde Guerre mondiale : la 9th Australian Division et la 50th Northumbrian Division. Ces deux unités ont combattu sur plus de fronts et souffert plus de pertes que n’importe quelle unité de leurs catégories respectives. Après des débuts marqués par l’amateurisme, puis une période d’efficacité optimale, la combativité des deux divisions décline en 1944-45. La mise sur pied, l’entraînement et l’engagement des 9th Australian et 50th Northumbrian ID nous entraîne sur de nombreux fronts, de la campgne de France en 1940 et du désert jusqu’au Pacifique et au Rhin en passant par la Normandie et la Sicile. L’ouvrage fourmille de détails. Il s’avère particulièrement instructif sur la guerre du désert où les deux divisions furent toutes les deux engagées. Un des grands intérêts du livre est de montrer les nombreux points communs mais aussi les différences au sein des formations du Commonwealth. A. Converse s’intéresse beaucoup au moral des unités combattantes. Il nous dresse un portrait d’un soldat australien non exempt de crise de moral alors que le soldat de la 50th ID, moins célébré, sait à l’occasion faire montre d’une combativité remarquable. Les appendices fournissent des ordres de bataille au cours des diverses campagnes.

Réédition de « Invasion! »

« Invasion! Le Débarquement vécu par les Allemands « est réédité par Tallandier en format poche (collection Texto).

Le but recherché lors de sa rédaction était : 1) de donner un récit de la bataille de Normandie selon un point de vue original, celui des Allemands sans verser dans l’hagiographie de la Wehrmacht (on ne masque pas les crimes de guerre) ni adopter la posture d’un déni systématique; 2) faire comprendre la vie quotidienne d’un soldat au front (un chapitre y est consacré) tout en ne perdant pas de vue la compréhension de l’ensemble de la bataille (d’où les réflexions au niveau opérationnel et stratégique, appuyées sur de nombreux chiffres).

Les « + » de mon ouvrage:

-un récit objectif (à cent lieues de Paul Carrell)

-un récit vivant qui fait comprendre le vécu du soldat allemand

-un texte qui embrasse l’intégralité de la bataille de Normandie jusqu’au franchissement de la Seine, avec des parties équilibrées, un accent étant mis sur les périodes cruciales parfois moins connues (la 1ère semaine de la bataille ainsi que les combats au-delà de la Poche de Falaise)

-des réflexions stratégiques

-un point de vue allemand qui va de celui du maréchal, et même de Hitler, à celui du simple soldat

-un bibliographie récente

Cette réédition a permis de corriger des erreurs. Par ailleurs, de nombreuses données chiffrées ont été ajoutées à celles, déjà nombreuses, des annexes de l’édition en grand format.