8th Army 1941-43 (1)

Ordre de bataille de la Western Desert Force, Cyrenaica Command, XIIIth Corps puis 8th Army

1ère offensive en Egypte-Libye (décembre 1940-février 1941) : pour l’opération Compass, la Western Desert Force dispose de la 7th Armoured Division (O’Moore Creagh), de la 4th Indian Division (Bereisford-Peirse), du 7th RTR (chars Matilda) et de la Shelby Force. Retirée du front pour être engagée en Afrique Orientale, la 4th Indian Division est relevée par la 6th Australian Division (Mackay) qui opère à Bardia dès janvier 1941.

 

Tobrouk (avril-novembre 1941): en avril 1941, la garnison comprend des unités d’infanterie de la 9th Australian Division (Morshead), de la 18th Australian Brigade (unité de la 7th Australian Division alors engagée en Grèce), de la 18th Indian Cavalry, d’un bataillon de mitrailleurs, de quatre régiments d’artillerie, d’unités antichars, de 26 blindés moyens et d’une brigade antiaérienne, disposant de 16 pièces lourdes et de 59 légères, défendant le secteur du port. Au cours de l’automne, les unités australiennes (sauf un bataillon) sont peu à peu relevées par la 70th British Division et la Polish Carpathian Brigade, une unité de Polonais. L’ensemble des blindés de la garnison formera la 32nd Army Tank Brigade.

Battleaxe (juin 1941) : le 13th Corps, sous la direction de Bereisford-Peirse, passe à l’attaque le 15 juin. Il comprend la 4th Indian Division du général Messervy et la 4th Armoured Brigade équipée de chars Matildas, et la 7th Armoured Division du général O’Moore Creagh qui opérera en direction de la crête d’Hafid.

 

Crusader (octobre-novembre 1941): En dehors de la garnison de Tobrouk commandée par le général Scobie, les unités de la 8th Army sont réparties au sein du 13th Corps du général Godwin-Austen (4th Indian Division du général Tucker, 2nd New-Zealand Division du général Freyberg et 1st Army Tank Brigade de Watkins) et du 30th Corps du général Norrie (7th Armoured Division du général Gott et 1st South-African Division du général Brink). En réserve, le général Cunnigham dispose également en réserve de la 2nd South-African Division.

 

Gazala (mai-juin 1942) : Le 13th Corps de Gott est retranché sur la ligne fortifiée de Gazala. Il comprend les 1st South African (Pienaar) et 50th Northumbrian (Ramsden) Divisions, la 1ère Brigade FFL, la Polish Indepedent Brigade ainsi que les 1st et 32nd Army Tank Brigades. La 2ème ligne est confiée au 30th Corps de Norrie dont les deux divisions blindées, 1st et 7th Artmoured (généraux Lumsden et Messervy). Norrie dispose également de la 201st Guards Brigade (avec la 1st Arm. Div.), des 3rd Indian Motor et 29th Indian Brigades (rattachées à la 7th Arm. Div.). La 2nd South African Division (Klopper), qui dépend du 13th Corps, est en position dans la forteresse de Tobrouk avec des élémentsde de la 5th Indian Division (Briggs) également en réserve (dont les 9th et 11th Indian Brigade).

 

1ère bataille d’El Alamein (juillet 1942): le 1er juillet, le XXXth Corps de Norrie tient le flanc droit, au nord, avec les « boxes » d’El Alamein et de Deir el Shein tenues par la 1st South African Division et la 18th Indian Brigade. En réserve, un second échelon est formé de deux brigades de la 1st South African Division et d’une partie de la 50th Division. Le général Gott prend en charge la défense du secteur sud avec le XIIIth Corps. Celui-ci s’articule autour de la 2nd New-Zealand Division (Freyberg) entre Qaret el Abd et Bab el Qattara, de la 5th Indian Division sur le plateau d’El Taqa et de la 7th Motor Brigade placée en deuxième échelon. Auchinleck dispose aussi des restes des 1st et 7th Armoured Divisions, la plupart des tanks étant regroupés dans la première. La 9th Australian Division (Morshead) entre en lice peu aprè et se met en position sur la côte. Outre les renforts en chars pour les divisions existantes, la 8th Army reçoit aussi de nouvelles unités blindése, en l’occurence la 23rd Armoured Brigade.

 

Alam Halfa (août-septembre 1942): l’attaque de Rommel se heurte au seul XIIIth Corps nettement renforcé, qui représente en fait l’élément le plus puissant de la 8th Army puisqu’il aligne les 10th et 7th Armoured Division, la 2nd New-Zealand Division et la 44th Infantry Division

2ème bataille d’El Alamein (octobre-novembre 1942): le Xth Corps du général Lumsden rassemble les 1st et 10th Armoured Divisions commandées par les généraux Briggs et Gatehouse. Au nord, à partir du « box » d’El Alamein, le XXXth Corps du général Leese tient la ligne avec le 23th Armoured Brigade Group, la 9th Australian Division de Morshead, la 51th Highlands Division de Wimberley, la 2nd New-Zealand Division de Freyberg, la 1st South par Division de Pienaar et la 4th Indian Division de Tucker. Horrocks, venu d’Angleterre, remplace Ramsden à la tête du XIIIth Corps, toujours positionné au sud du front. Celui-ci aligne la 7th Armoured Division de Harding, remplaçant Renton, la Brigade des FFL de Koenig (incluant la 1ère Brigade Française Libre, deux bataillons de marche de la 2ème Brigade Française Libre et le Bataillon d’infanterie de Marine du Pacifique), la Brigade grecque du général Katsotas, ainsi que les 50th et 44th Infantry Divisions, commandées respectivement par les généraux Nichols et Hugues.

Tunisie (mars-mai 1943): les forces de la 8th Army s’articulent en trois corps. Le Xth British Corps du général Horrocks réunit les 1st (général Briggs) et 7th (général Erskine) Armoured Divisions. Le XXXth British Corps, commandé par le général Leese, dispose pour sa part de trois divisions d’infanterie : les 50th (général Kirkman), 51th Highland (général Wimberley) et 4th Indian (général Tucker). Montgomery formera aussi le New-Zealand Corps commandé par le général Freyberg. Ce corps englobe la 2nd New-Zealand Division de ce dernier et de la Force L du général Leclerc

 

Principales unités engagées au sein de la 8th Army

17 divisions ont combattu au sein de la Western Desert Force puis de la 8th Army:

5 divisions blindées : 1st, 2nd, 7th, 8th1 et 10th Armoured Divisions

4 divisions d’infanterie : 44th, 50th, 51st et 70th Infantry Divisions

2 divisions australiennes : 6th et 9th Australian Divisions

1 division néo-zélandaise : 2nd New-Zealand Division

3 divisions indiennes : 4th, 5th et 10th Indian Divisions

2 divisions sud-africaines : 1st et 2nd South African Divisions

 

Un certain nombre de brigade, citons :

18th Australian Brigade (de la 7th Australian Division)

Brigade Polonaise des Carpathes

1ère et 2ème Brigades FFL

Brigade Grecque

3rd Indian Motor Brigade

18th Indian Brigade

201st Guards Brigade

1st et 32nd Army Tank Brigades

 

De nombreuses unités indépendantes ensuite amalgamées au sein d’autres formations : 4th Armoured Brigade, 4th RTR, régiments d’artillerie, unités d’automitrailleuses…

Diverses unités spéciales servant aux côtés de la 8th Army mais souvent rattachées au Middle East Command, citons:

Long Range Desert Group, Special Air Service (ex L-Detachment), Indian Longe Range Squadron, Middle East Commandos, Popski’s Private Army

 Note 1 : la 8th Arm.Div. ne sera pas engagée en tant que telle mais ses éléments sont dispersés au profit d’autres unités.