Recension: Rommel, La Guerre sans Haine

Commentés par Berna Günen

On ne présente plus le fameux ouvrage -inachevé- d’Erwin Rommel, en fait issu d’un choix de documents de sa main essentiellement effectué par Sir Basil Liddell Hart, théoricien et historien militaire britannique. En 2014, Les éditions Nouveau Monde ont eu la bonne idée de rééditer ces fameux carnets et se sont montrées bien inspirées en en confiant la présentation et les commentaires à Berna Günen, dont les propos sont pertinents et bienvenus. On objectera seulement que l’accord donné à Rommel pour l’assassinat de Hitler reste bien sujet à caution… Cela n’enlève rien à la qualité des pages de Mme Günen, ni l’intérêt toujours renouvelé à la lecture de Rommel. Car il est indispensable pour le passionné de lire les récits et les mémoires des grands hommes, quand bien même ils cherchent le plus souvent à se mettre en valeur, ce qui  ne signifie absolument pas que leurs propos sont toujours à remettre en cause: on y apprend au contraire de nombreux éléments passionnants, ne serait-ce que la vision qu’un grand général, ici Rommel, a eu d’une bataille, ce qu’il en a perçu, la manière dont il l’a vécue.