« Airborne Combat », James E. Mrazek, Stackpole

« Airborne Combat », James E. Mrazek, Stackpole, 2011, 486 pages

Cet ouvrage est en fait une réédition en un seul tome de deux livres parus en 1975 et 1977 : « The Glider War » et « Fighting Gliders of WWII ». La genèse des forces aéroportées et la mise au point de modèles de planeurs en Allemagne, aux Etats-Unis et en Grande Bretagne est expliquée. Après une introduction attendue sur Eben-Emaël, la narration des différentes opérations aéroportées a le mérite de nous présenter quelques faits méconnus, des opérations de diverses natures (les planeurs  ne servent pas qu’à l’assaut) et de nous emmener sur tous les fronts, de l’Europe à la Birmanie. On pourra regretter que certaines opérations sont trop rapidement abordées mais le propos de l’auteur se veut exhaustif. Celui-ci passe ensuite en revue les différents modèles de planeurs des différents belligérants, sortant des sentiers battus en présentant des modèles peu connus, y compris des Soviétiques, des Japonais, des Australiens, des Italiens et d’autres. Toutefois, cette partie du livre s’apparentent davantage à un inventaire à la Prévert d’engins, de leurs caractéristiques techniques et –très rapidement- de leur emploi sans aucune réflexion sur leur engagement opérationnel ni une étude comparée. Des annexes complètent l’étude, avec notamment un tableau comparatif de tous les planeurs avec chiffres de producytions, dimensions, poids, capacités… Un ouvrage bienvenue car les récits des opérations aéroportées font souvent la part belle aux seuls parachutistes, sauf rares exceptions où une place est accordée aux soldats transportés par planeurs: Eben Emaël, Pegasus Bridge…