Il y a 74 ans/74 years ago

 

8 juin 1944: la jonction est établie entre Américains (Omaha) et Britanniques. Port-en-Bessin et la batterie de Longues sont prises.

  

 

La situation est plus difficile sur le front de Cherbourg, depuis Utah (ci-dessous).

 

 

Le 8 juin 1944, les Américains débarqués à Omaha attaquent dans toutes les directions: vers l’ouest (vers la Pointe-du-Hoc et Grandcamp), au sud (Formigny et Trévières) et vers l’est (vers Port-en-Bessin). Kraiss n’est pas en mesure de s’opposer à la jonction entre les Américains débarqués sur Omaha et les Britanniques débarqués sur Gold. A Longues-sur-Mer, les artilleurs de la batterie de la Kriegsmarine offre une résistance sérieuse mais vaine.

Montgomery se montrant dans l’incapacité de s’emparer de Caen par une attaque frontale, les opérations menées sur son aile droite, à Bayeux, revêtent donc un caractère crucial. Ce jour-là, il envisage de s’emparer de Caen par une attaque en pince depuis Bayeux et la tête de pont à l’est de l’Orne.

Ce 8 juin, l’importance stratégique du secteur de la tête de pont aéroportée britannique le rend prioritaire. Avant d’envisager la contre-attaque du Panzergruppe-West, « la 7. Armee prévoit d’abord de détruire l’opposition à l’ouest de l’Orne pour ensuite attaquer la tête de pont de Bayeux avec toutes les forces disponibles ».Craignant une jonction entre les forces alliées à l’est de l’Orne et des forces qui débarqueraient entre la Somme et le Pas-de-Calais, le Panzergruppe West prépare de son côté des plans pour une contre-attaque nocturne.