Recension « Tempête d’acier sur le Pays d’Auge » de Didier Lodieu

Didier Lodieu, Tempête d’acier sur le Pays d’Auge. L’histoire d’une division hippomobile allemande, la 272.ID, Editions LaPoche de Falaise-Chabois-Didier Lodieu, Tome 2, 2016 

Superbe travail de mémoire sur les combats de Normandie qui fait suite au Tome 1 consacrés aux combats dans le secteur de Caen, en particulier celui de May-sur-Orne. Le grand intérêt est d’être ployé dans le quotidien des troupes d’une simple division d’infanterie, soit ce qui fût l’expérience la plus commune au sein de la Wehrmacht, ce qui est trop souvent oublié. On mesure combien quelques Pak ou Sturmgeschütze peuvent faire la différence, de même que la compétence d’un cadre subalterne, mais aussi l’énergie et la détermination d’un groupe de soldats. on découvre ainsi qu’affronter ces divisions d’infanterie de la Heer n’est en rien une sinécure pour les Alliés. La route qui mène à Lisieux est semée d’embûches, le nombre de tanks incendiés par la 272. ID et les forces qui lui sont rattachées est proprement stupéfiant. Un ouvrage avec les qualités de toutes les productions de Didier Lodieu, qui nous fait découvrir les combats au sud de Caen et dans la Pays d’Auge à partir du 26 juillet 1944, avec des combats d’ordre tactique méconnus. La trame générale des événements n’est pas oubliée pour autant avec des rappels -certes brefs- de la situation générale et des décisions d’ordre stratégique, ainsi que les grandes offensives, comme Totalize et Tractable. Bref, un éclaircissement remarquable sur un épisode majeur de la bataille de Normandie. dans les dernières pages, l’auteur nous raconte comment il en est venu à écrire ce livre, et on sent poindre l’émotion quand il évoque les combattants dont il narre le parcours en Normandie. C’est à regretter que de si valeureux soldats aient servi une cause aussi ignoble… A lire sans modération.

Le livre est à commander auprès de l’auteur : didier-lodieu.fr