Afrikakorps, guerre du désert et bande dessinée

L’épopée de la guerre du désert est bien présente dans le 9e art, qui nous fournit un riche panel de BD de qualité, et ce depuis des décennies… Le grand intérêt que je porte depuis l’enfance à l’Afrikakorps, à Rommel et au LRDG explique ces lectures parfois déjà fort anciennes, mais ravivées par de superbes productions parues ces dernières années…

Afrikakorps de Dupuis, paru chez Dargaud, est mon préféré de la série dessinée par cet auteur. Tout y est, des combats avec les Italiens en 1940 à la Tunisie, en passant par le LRDG… moyennant quelques erreurs sur le matériel (un seul exemple: des Grant en avril 1941…), quelques faits et le physique de généraux (Auchinleck!). Un beau graphisme et une belle entame sur le sujet bien résumé pour un enfant ou un jeune adolescent.

Enfant, je dévorai également les revues Attack et autres Panache qui accordent la part belle à la guerre du désert, dont certaines aventures bien menées et au scénario parfois haletant. Mes deux préférées : un combat à la passe d’Halfaya et une aventure du SAS (avec le major Simon Parish). Le graphisme peut être assez précis et réussi, ou plus ou moins grossier, les héros étant toujours des Britanniques, à l’exception d’au moins une aventure mettant en scène des FFL dans les profondeur du désert (équipés à la LRDG et coiffés de keffiehs).

Les décennies récentes nous ont gratifiés d’albums de tout autre qualité.

Le nec plus ultra est pour moi la série The Regiment, superbement dessiné, qui raconte les débuts du SAS en Egypte/Libye: une histoire vraie qui se lit comme un BD classique…

L’épisode de Lignes de Front consacré au LRDG est très bon aussi, mais c’est une fiction et le graphisme, bon, est en-deçà du précédent, la violence étant par ailleurs assez crue: une (belle) aventure digne d’un western.

Le très récent Afrikakorps est également très réussi, avec des dessins précis et une trame qui suit les événements réels, avec quelques erreurs toutefois, aussi bien dans le matériel (pourtant très bien dessiné) que dans les faits relatés. Ceci étant, cette BD offrant une vision de Landser du DAK m’enthousiasme et j’attends la suite avec impatience.

Enfin War and Dreams, qui se passe également en France, offre une ambiance digne du Patient Anglais et de Code Rebecca qui ravira tous les amoureux de l’Egypte comme moi. On salut le graphisme remarquable ainsi que le bon scénario du duo Maryse et Jean-François Charles (India Dreams est leur chef d’oeuvre…).

Prenons de la hauteur avec deux séries de BD axées sur les pilotes : Eagle et le Faucon du Désert, deux ensembles d’albums que je recommande aussi, la seconde série évoquée étant la plus remarquable sur le plan graphique (l’histoire me plaît aussi davantage), mais Eagle est d’un très bon niveau et nous emmène sous toutes les latitudes…

Bref, le monde de la BD a de quoi ravir les amateurs de la guerre du désert, et ce n’est certainement pas fini!

Write the message

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>