Airborne Museum, Sainte-Mère-Eglise: HistoPad Nouvelles Technologies

 Airborne Museum à Sainte-Mère-Eglise:

HistoPad et Nouvelles Technologies

On ne présente plus le fameux Airborne Museum, situé dans la célèbre petite ville nomade de Sainte-Mère-Eglise et consacré aux forces aéroportées américaines pendant la Seconde Guerre mondiale, et plus particulièrement aux opérations du D-Day du 6 juin 1944.

 

La grande nouveauté cette année est l’HISTOPAD que j’ai testé la semaine dernière et qui sera proposé aux visiteurs à partir du 15 MAI 2018.

 

Grâce aux nouvelles technologies du numérique, notamment de la 3D et de la Réalité Augmentée, ce nouveau support de visite, intuitif, interactif, pédagogique et ludique, permettra au grand public de vivre sur les lieux mêmes cet évènement historique.

Les salles en visite augmentée: • Le bâtiment Planeur WACO pour entrer dans le cockpit du planeur, connaitre la signification des différentes couleurs de voilure de parachute ou comprendre comment fonctionne la radio clandestine. • L’entrée du bâtiment C-47 pour découvrir comment est balisé une zone de saut par les Pathfinders (éclaireurs) • La sortie du bâtiment C-47 pour entrer dans l’avion « Argonia » ou encore fouiller l’intérieur d’un bureau de campagne • L’entrée du bâtiment Opération Neptune pour équiper un para et se rendre compte de la lourde charge de cet équipement • La scène de la Fière dans le bâtiment Opération Neptune pour connaître l’issue de la Bataille en interrogeant les collections

Une véritable jeep, mais aussi le même engin en 3D

avec toutes les explications sur votre Histopad!

 

Peu encombrant, l’HistoPad est un atout certain pour la visite, particulièrement pour le plus jeunes! D’autant que la visite s’accompagne d’une chasse aux reliques de guerre, ludique et interactive. Destinée aux plus jeunes, cette quête réjouira aussi les plus grands. Dans chaque lieu reconstitué est caché un objet symbolique de la Bataille de Normandie. Les visiteurs seront récompensés par des médailles décernées aux chasseurs les plus assidus.

Dans le planeur Waco: tous les détails du cockpit ainsi que la reconstitution virtuelle 360° d’un site d’atterrissage de planeurs, le visiteur pouvant découvrir l’évolution des lieux entre 1944 et 2018 en manipulant son HistoPad. Le même procédé se répète plusieurs fois dans le musée, notamment devant l’ambulance de l’US Army en fin de parcours.

A partir du 15 mai 2018, Airborne Museum et la société Histovery invitent tous les visiteurs du musée à une immersion spectaculaire dans Sainte-Mère-Eglise en juin 1944 ! L’HistoPad vous plongera dans l’histoire de Sainte-Mère-Eglise sous l’Occupation et pendant l’été 44 : découvrez la vie des civils sous l’Occupation, sautez avec les paras américains, prenez part aux combats pour défendre la ville, rencontrez des acteurs clés de la bataille, manipulez les armes et matériels des deux camps, et revivez l’émotion de cet événement historique ! Un guide de visite interactif pour vivre, voir et comprendre les moments-clés du Jour-J Au travers de reconstitutions 3D de très grande qualité, le visiteur pourra s’immerger dans les heures décisives de la bataille. Tout au long de son parcours de visite, il pourra manipuler virtuellement une sélection d’objets exposés dans le musée pour en découvrir la fonction et en comprendre le fonctionnement. Des expériences interactives variées permettront, de plus, de découvrir le rôle clé des troupes aéroportées dans le succès du Débarquement Allié : prendre part au briefing des paras des 82e et 101e Airborne la veille du 6 juin 1944, découvrir le rôle des « Pathfinders » (éclaireurs) pour baliser les zones de saut, s’équiper comme un para avant d’embarquer pour le saut, etc.

 

Vous êtes devant un canon d’un affût Flakvierling 38? L’Histopad vous donne des précisions sur le canon de DCA ainsi qu’une image 3d de la pièce.

Un mannequin de pathfinders (les fameux éclaireurs) retient votre attention ainsi que son matériel spécifique? Votre HistoPad vous explique de façon claire et didactique le rôle et la manière de procéder de ces hommes qui furent l’avant-garde des parachutistes.

Avec l’HistoPad, on découvre également l’équipement complet d’un para, chaque pièce de la vitrine se retrouvant sur la tablette où le visiteur peut habiller un mannequin virtuel tout en visualisant le pics accumulé d’équipement, la manière de le fixer ainsi que des informations sur ce matériel.

Les soldats allemands ne sont pas oubliés…

 

            

Le « clou » de l’HistoPad à mes yeux: après être sorti de la carlingue d’un C-47 Skytrain avec ses parachutistes dûment équipé (et avec un bruitage « d’ambiance »), le visiteur se trouve sur une passerelle, au-dessus d’une maquette du secteur de Sainte-Mère-Eglise. On découvre alors une image reconstituée de la ville (cf photo de droite) sur laquelle sont indiqués les noms de véritables parachutistes et le visiteur visualise alors leur saut opérationnel comme s’ils étaient à la place du parachutiste sélectionné! Très réussi!

Les 8 scènes immersions: 1. La place de l’église de SainteMère-Eglise un jour de marché en mai 1944 2. Une salle de briefing en Angleterre pour connaitre les objectifs de la 82e et de la 101e Airborne 3. La traversée de la Manche avec plus de 800 avions dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 4. Le saut du stick de John Steele sur la place de l’église de SainteMère-Eglise le 6 juin 1944 5. La place de l’église de SainteMère-Eglise au petit matin du 6 juin 1944 6. La pont de la Fière le 6 juin 1944 en milieu d’aprés-midi alors que les combats font rage 7. La zone d’atterrissage de planeurs sur la LZW Les Forges le 6 juin 1944 en fin de journée 8. Le château de la Colombière à Hiesville transformé en hôpital pour la 101è Airborne le 6 juin

 

UNE CHASSE AUX RELIQUES POUR CAPTIVER LE JEUNE PUBLIC ET UN PHOTOMATON HISTORIQUE Tout en partant à la découverte des théâtres d’opération, le visiteur pourra participer à une chasse aux reliques, ludique et interactive. Destinée aux plus jeunes, cette quête réjouira aussi les plus grands. Dans chaque lieu reconstitué est caché un objet symbolique de la Bataille de Normandie. Les visiteurs seront récompensés par des médailles décernées aux chasseurs les plus assidus. L’HistoMaton permettra au visiteur de se prendre en photo selfie en uniforme de parachutiste ou de soldat de la 101e ou de la 82e airborne ou en tenue d’infirmière. Le visiteur pourra, s’il le souhaite, recevoir sa photo historique par email à la fin de sa visite.

 

Au final, la visite, que je trouvais déjà passionnante auparavant, en a encore gagné en intérêt. Il est évident qu’il va attirer un public beaucoup plus large: il est essentiel d’accorder de l’importance aux nouvelles technologies (pensons aussi aux reconstitutions 3d visibles dans la musée d’Arromanches).

Nous avons donc une technologie de pointe accessible à tous, validée scientifiquement par des spécialistes des forces aéroportées américaines. Ce bond technologique dans la muséographie, unique dans l’espace touristique consacré à la bataille de Normandie, fera des émules, à n’en point douter !

Write the message

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>