Bataille des Ardennes / Battle of the Bulge (13)

« NORDWIND »

    

Hitler réserve également une autre surprise aux alliés en ce jour de l’an. En effet, alors que la bataille autour de Bastogne atteint son paroxysme, le 31 décembre 1945, peu après minuit, Hitler tente de distraire les alliés et de les surprendre en lançant l’opération « Nordwind » en Alsace depuis la poche de Colmar et celle du nord de l’Alsace. La 1.Armee engage 15 divisions contre 7 divisions américaines tandis que les Français affrontent les unités de la poche de Colmar. Dès le 27 décembre, les Alliés sont prévenus par ULTRA de l’imminence de l’attaque. En dépit de succès initiaux, cette offensive, qui s’éternise tout de même un mois, n’a pas d’impact stratégique et n’a pas d’influence sur la bataille des Ardennes si ce n’est qu’elle rend encore plus délicate la situation du ravitaillement et des réserves du Heeresgruppe B. Cette attaque a jeté un froid au sein de la coalition alliée quand de Gaulle a refusé l’évacuation de Strasbourg demandée par Eisenhower pour raccourcir le front. Mais Ike s’est ravisé. Les combats se poursuivent toutefois et, le 3 février, les alliés ont réduit la poche de Colmar pour la perte de 18 000 hommes.

Write the message

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>