Claude Quétel, Le chien des boches

 

Claude Quétel, Le chien des boches, Albin Michel, 2016, 256 pages

L’historien Claude Quétel nous offre un récit de son enfance pendant la guerre en Normandie, qui n’a pas été sans me rappeler les souvenirs de mes propres parents, Normands de la même génération. Le texte, très vivant, se lit comme un roman et aborde l’Histoire avec les yeux d’un enfant confronté aux événements majeurs de ce siècle. Il y est bien sûr question des Allemands (les « boches »), mais aussi des résistants et des soldats alliés qui débarquent dans le village de Bernière-sur-Mer dévasté par la guerre. L’auteur nous plonge dans le quotidien des civils normands sous la nuit de l’Occupation à l’aube de la liberté et surtout au sortir d’une guerre qui a ravagé la Normandie.

Write the message

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>