Pour changer de Sir Bernard Montgomery

Russell Miller, Uncle Bill. The authorised Biography of Field Marshal Viscount Slim,Phoenix, 2013

Slim est sans conteste un des meilleurs généraux du conflit. A l’instar de Wavell et d’Auchinleck, il mériterait une postérité davantage appuyée dans le souvenir du grand public, au détriment de Bernard Montgomery, qui n’est pas à la hauteur des louanges qu’on lui décerne (le vainqueur d’El Alamein est cependant loin de n’avoir que des défauts, sur le plan militaire s’entend). La jeunesse, l’armée des Indes, le Soudan puis le Moyen-Orient retiennent certes notre attention, et sont nécessaires pour bien saisir la personnalité de ce général exceptionnel, mais c’est surtout la campagne de Birmanie et son commandement du Burcorps puis de la 14th Army qui révèlent au lecteur tous les talents d’un général d’une grande valeur. Cette campagne est par ailleurs passionnante. Je ne peux que conseiller de lire en parallèle d’autres ouvrages qui y sont consacrés, à commencer par les propres mémoires de Slim : Defeat into Victory.

Write the message

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>