Recension d' »Arromanches. Les ports artificiels et la logistiques alliée » de Christophe Prime

Christophe Prime, Arromanches. Les ports artificiels et la logistiques alliée, OREP, 2018, 127 pages

Je ne peux qu’objectivement recommander ce bel ouvrage écrit par Christophe Prime, fin connaisseur du sujet traité. Habitué à lire et à étudier cette bataille depuis des décennies, je reste toujours un lecteur comblé lorsqu’un nouvel ouvrage paraît, à condition qu’il soit sérieux et apporte du neuf (au moins dans sa présentation), tant ma passion pour la bataille de Normandie est profonde. Certes, on pourra être déçu car le titre insiste sur Arromanches, alors qu’il est surtout question de beaucoup d’autres choses que du Mulberry B stricto sensu, mais plutôt de logistique en général. Mais c’est là justement l’intérêt du propos de Christophe Prime, qui a par ailleurs, comme d’accoutumée, un style qui se lit bien, ce qui est loin d’être le cas de tous les auteurs. L’historien consacre tout de même beaucoup de pages à ces ports artificiels (ainsi qu’aux Goosberries), de leur genèse à leur mise en place. De façon fort heureuse, il n’a de cesse de nous replacer dans le contexte des événements, au fur et à mesure de la progression de la bataille de Normandie. On appréciera beaucoup dans ce livre, outre la riche iconographie d’époque (souvent bien choisie), les nombreux clichés d’objets d’époque, une habitude chez cet auteur (cf aussi ses livres publiés chez Ouest-France ou encore son Omaha Beach sorti chez OREP), responsable des collections du Mémorial de Caen (un atout certain, outre l’assurance que l’auteur soit un spécialiste). L’autre grand intérêt de ce livre est la quantité d’informations fournies, y compris chiffrées, ainsi que le large spectre des thèmes abordés: la tempête du siècle, Seabees et autres spécialistes de la logistique, les menaces de la Kriegsmarine et de la Luftwaffe, le port de Cherbourg, les rations, le service de santé, les soldats afro-américains, et surtout de nombreuses pages consacrées à l’approvisionnement  en carburant des armées alliées, etc. Un livre réussi, qui ne fait pas double-emploi avec ce quid ciste déjà: à lire pour le 75e anniversaire du débarquement!

 

Write the message

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>