Recension « Goodwood » de Ian Daglish

Ian Daglish, Goodwood, Pen & Sword, 2005

Encore la Normandie ? J’ai rencontré l’auteur, décédé depuis, il y a quelques années au salon du livre de Tilly-sur-Seulles, qui se tient régulièrement à l’occasion des festivités célébrant l’anniversaire du Débarquement. Un bel ouvrage qui traite d’une bataille bien connue : l’opération Goodwood. Certes, mais point de redondance. L’auteur écrit bien, s’appuie sur les archives et une connaissance précise du terrain. Un récit d’autant plus facile à suivre pour moi que j’ai grandi sur ce champ de bataille de Goodwood… L’utilisation des photographies aériennes, reproduites dans l’ouvrage, est pertinente. On apprécie aussi beaucoup les témoignages, les réflexions sur le matériel et les conditions de combat, ainsi que la clarté générale du propos. L’auteur ne manque pas non plus de s’élever au-dessus du simple combattant pour présenter les aspects stratégiques des enjeux. Bref, on est loin des textes mornes qui ne font que reprendre les journaux de guerre, sans l’aspect vivant conféré par les témoignages ou par une réflexion qui dépasse le simple recopiage de données brutes. Hautement recommandé. Daglish a récidivé puisque vous pouvez également lire sous sa plume Epsom et Bluecoat : la bataille de Normandie comme si vous étiez, sans dérives pro-SS et autres absurdités des nostalgiques du Feldgrau.

Write the message

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>