Recension Ivan Cadeau, « De Lattre »

Ivan Cadeau, De Lattre, Perrin, 2017

Les publications de cette année me permettent d’enrichir mes connaissances sur certains de nos plus éminents généraux du dernier conflit mondial : après le Corap de Max Schiavon (publiée elle aussi chez Perrin), voici une biographie de De Lattre de Tassigny, signée Ivan Cadeau. Le personnage mérite d’être connu car sa carrière militaire est riche et, surtout, il dirige la seule armée française déployée face à l’Allemagne en 1944-45. Les 150 premières pages traitent de sa jeunesse et de ses différents postes avant de prendre le commandement de l’armée B, qui deviendra ensuite la 1ère armée française. Le passage consacré à la Grande Guerre n’est pas inintéressant car il est, au début, question de cavalerie, ce qui n’est pas si fréquent. On découvre au fil des pages un officier certes caractériel et sans doute présomptueux (on le surnomme « Le roi Jean »), mais aussi de qualité, qui gravite autour des principaux responsables de l’armée (Corap, Weygand) et qui se distingue particulièrement en 1939 et 1940. Une récurrence chez lui : les écoles de cadres. La formation et la mise sur pied de guerre sont un de ses points fort. C’est aussi un meneur d’hommes. On découvrira aussi les rivalités, plus particulièrement avec Juin (qui commande le CEF, les troupes françaises engagées en Italie). Lire sa vie c’est aussi se remettre dans le contexte d’une époque, où les choix opérés par les généraux français étaient difficiles, parfois ambigus, et certainement loin d’être arrêtés de façon définitive. Les chapitres qui relatent son parcours de la défaite de 1940 à son entrée dans la France Libre sont éclairants à cet égard. Les pages sur les campagnes de Provence, d’Alsace et d’Allemagne, ainsi que l’évocation de sa carrière après-guerre (à commencer par l’Indochine) retiennent également l’attention. Un livre sérieux (l’auteur connaît bien son sujet ainsi que l’histoire militaire) et complet à lire pour bien connaître De Lattre de Tassigny, mais aussi une époque et l’armée française de la première moitié du 20e siècle.

Write the message

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>