Recension John Buckley, » Monty’s Men »

John Buckley,« Monty’s Men. The British Army and the Liberation of Europe »,  Yale University Press, 2013, 370 pages

Une fois n’est pas coutume, c’est de l’armée britannique au cours de la campagne de la Libération dont il est question ici. L’étude est sérieuse, poussée et très documentée, s’appuyant sur de nombreuses sources. Si les performances du 21st Army Group ont longtemps été décriées, en particulier au regard des « performances » attribuées à la Wehrmacht et à la Waffen SS, Buckley fait partie de ces historiens qui tentent de réhabiliter cette armée. Les déficiences de l’armée britannique ne sont pas passées sous silence mais force est de constater que peu d’éléments permettent de la hisser au niveau de son adversaire ou de son partenaire américain (ce qui peut toujours être discuté). Quelques comparaisons sont données avec les armées allemandes et américaines. De nombreux témoignages accompagnent la narration des opérations, loin de se cantonner à la bataille de Normandie puisque le propos embrasse toute la campagne à l’Ouest depuis le 6 juin 1944 jusqu’au 8 mai 1945. Si les forces à disposition de Montgomery semblent avoir gagné en efficacité sur le plan militaire en 1945, Buckley convaincra peut-être surtout un public déjà converti. Un livre à découvrir pour l’originalité de son sujet.

Write the message

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>