Recension: les Routes de la Liberté

Par Nicolas Aubin, 2014

Un des livres les plus originaux et le plus réussis publiés sur la bataille de Normandie à l’occasion du 70e anniversaire du Débarquement. Très bien illustré, texte bien écrit et bien documenté (le travail est conséquent). Il faut avoir ce livre dans toute bibliothèque de passionné de la campagne de 1944-45.

L’auteur exagère tout de même sur les faiblesses logistiques de l’armée américaine, et je ne le suis pas lorsqu’il affirme que la logistique n’est pas en accord avec la doctrine de l’US Army : si le plan initial d’Overlord avait été suivi, je vois mal de quelles difficultés d’approvisionnements auraient souffert les armées alliées. On aurait aimé des comparaisons avec d’autres réussites/échecs logistiques en Afrique et en Asie/Pacifique, et pas seulement avec le front de l’Est, mais ce n’était pas le but de l’ouvrage…

Un souci: lisez les pages 148-149 (« Le miracle de la Wehrmacht ») et comparez avec mon article « Automne 1944. Le « Miracle » de la Wehrmacht », paru dans Champs de Bataille. Seconde Guerre Mondiale N°22, et vous comprendrez que je suis la source de l’auteur (il l’a reconnu auprès d’un tiers) mais qu’il ne me cite aucunement en référence, ce qui ne se fait pas. D’où la question: le reste du texte est-il à l’avenant?

Nicolas Aubin a été très injuste et acerbe avec ma biographie de Patton dans Guerre & Histoire, j’aurais l’occasion d’y revenir, ainsi que sur sa contribution dans le nouvel opus « Les Mythes de la Seconde Guerre Mondiale » qui paraît en septembre prochain.

Cet auteur, présenté comme un fin connaisseur de l’US Army, prépare un ouvrage sur cette armée. Je l’attends avec impatience car, en dépit de ses critiques infondées (et sans doute téléguidées), sa pertinence sur le sujet doit être soulignée.

Write the message

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>