Recension « The Battle for the Peaks and Longstop Hill »

The Battle for the Peaks and Longstop Hill nous emmène dans la passionnante et méconnue campagne de Tunisie, très rarement étudiée, mais à propos de laquelle j’ai écrit un certain nombre de textes, sur des sujets parfois inédits.

Ian Mitchell nous propose un récit très précis, ultra-tactique sur une des batailles les plus âpres menées par la 78th ID. L’auteur a en effet le mérite de traiter d’une division d’infanterie, sujet souvent délaissé par les historiens, a fortiori s’il s’agit d’une division britannique.

Si l’unité a déjà fait l’objet d’un ouvrage sous la plume de Ken Ford, Ian Mitchell réalise ici un focus sur un événement concentré dans le temps: pour l’essentiel quelques semaines de combats en avril 1943. Fort heureusement, si le texte est très tactique, l’auteur fait régulièrement le point sur la situation générale et replace chaque épisode relaté dans son contexte, tout abordant aussi des considérations logistiques et matérielles (notamment RAMC et RASC). La longue introduction portant sur le début de la campagne de Tunisie est intéressante et bien menée, suivie de la narration détaillée des premiers combats de la « Battleaxe » Division pour « Longstop Hill« , survenus à Noël 1942, d’où le nom de « Der Weihnachten Hügel », c’est à dire la colline de Noël, que lui donne les soldats allemands de la nouvelle 5. Panzerarmee.

Le « gros » du texte est consacré aux combats menés en avril dans tout le secteur, à grand renfort de cartes très claires, ainsi que de photographies prise lors d’un « retour sur le terrain » par un auteur visiblement passionné.

A lire sans hésiter par les férus de la campagne de Tunisie (pour une plus large perspective, lire Bloody Road to Tunis de D. Rolf et An Army at Dawn de R. Atkinson).

Write the message

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>